Questions/ Réponses

Réparation de fissure de béton

La meilleure technique pour sa fiabilité et sa durabilité est l’injection haute pression. Le produit injecté, généralement du polyuréthane, est élastique et étanche. Le fait qu’il soit élastique lui permet de suivre de légers mouvements futurs de fondation. De plus, le fait qu’il soit injecté dans le béton (dans la fissure) et non collé sur l’extérieur de la fondation, comme l’est une membrane, lui rend la vie plus facile. Le produit injecté est protégé par le béton, des éléments extérieurs comme la terre, les roches et le gel. L’injection haute pression, fait entre 2000 et 3000 psi, est très durable, voire permanente. Méfiez-vous des entrepreneurs qui font des injections avec de fusils à calfeutrer (environ 20 psi); ceux-ci donnent de très mauvais résultats.

Ces deux produits ont des usages très différents. Les polyuréthanes sont destinés à étanchéifier les fissures, ils demeurent souples et demeurent étanches de longues années. L’époxy à un rôle structural, il devient très dur. C’est ni plus ni moins qu’une colle extrêmement puissante pour les fissures de fondations qui comportent des risques pour la structure. Son défaut est qu’il n’offre aucune flexibilité. De ce fait, si un mouvement futur survenait, une nouvelle fissure risque d’apparaitre presque au même endroit. Pour régler les problèmes d’infiltrations, nous utilisons presque toujours les polyuréthanes.

Les causes les plus fréquentes de fissurations du béton sont:

Le durcissement du béton

La rétraction du béton est la cause la plus commune des fissurations des fondations. Au raffermissement du ciment, des fendillements se créent dans les parties les plus faibles, particulièrement sous les fenêtres. La particularité de ces fissurations est leur petite dimension (+/- 1/8, pouce, 3mm de largeur) et celles-ci se créent généralement peu de temps après la construction et ne présentent pas de danger important, mise à part l'infiltration d'eau au sous-sol, si elles sont réparées à temps.

Le soulèvement par le gel

Coutumier, cet événement qui occasion des fissures de béton affecte principalement les sections non chauffées et particulièrement les cages d'escalier extérieur. La profondeur de ces fondations est généralement insuffisante. Et, comme cette section ne profite pas de la chaleur du bâtiment principal, le gel atteint les sous-fondations pendant les mois de grand froid, qui seront alors régulièrement soulevées. Le sol gelé prend de l'expansion, en pareil cas, nous observerons très souvent l'arrivée de fissures tout le long des fondations de la cage d'escalier, ce qui affecte le bâtiment principal ainsi que le parement extérieur; de telle fissures se ferment l'été et reparaîtront l'hiver.

Le gel par adhérence

Cela survient dans les sols argileux, chargés d’humidité. Cette humidité favorise l'adhésion du sol aux fondations et cause aussi des fissures dans le béton. En refroidissant, le sol prendra de l’expansion vers le haut et emportera le béton avec lui, d'où l'arrivée de fissures horizontales et diagonales. Lorsque ce phénomène apparaît longtemps après la construction du bâtiment, il peut s'expliquer par des travaux réalisés dernièrement sur la propriété. La modification de la pente du terrain a peut-être entraîné une agglomération d'eau autour des fondations (pente négative). L'isolation par l'intérieur du sous-sol favorise le gel par adhérence, puisqu'elle diminue considérablement la perte de chaleur par la fondation.

Capacité portante du sol

Ce problème apparaît habituellement dans le cas des constructions récentes. Quand la capacité portante du sol a été mal estimée, on remarque des fissures sous les fenêtres et des cadres de portes. Le béton fissurera de partout.

Réparation de fondation

Oui, ce problème est fréquent et provient du fait que ces tiges, qui sont des tiges de coffrage qui ont été utilisées lors du coffrage de la fondation pour retenir les formes, sont trop rouillées et s’effritent. Nous pouvons réparer par l’intérieur en faisant des injections dans la tige pour remplir le vide créé par la rouille ou par l’extérieur, en appliquant une membrane liquide sur chacune des tiges problématiques.

Oui, il est possible de réparer ce type de problème. Il ne faut pas sous-estimer ce problème et le laisser empirer fera augmenter les coûts de la réparation. Nous pouvons réparer ceci en enlevant tout le béton malsain et en utilisant de petits coffrages de coin. C’est une procédure courante et une réparation adéquate est essentielle pour éviter une dégradation structurale.

Obturation d’ouverture dans une fondation

Non, cette pratique génère toujours des problèmes d’infiltration d’eau. La seule façon de boucher de telles ouvertures dans la fondation est en appliquant des méthodes strictes de travail. Il faut apprêter les surfaces de façon appropriée, y ajouter des ancrages pour ensuite coffrer et y coller un béton adapté. C’est la seule méthode qui garantit un résultat fiable et définitif.

Québec | Chaudière Appalaches | Bois Franc | Saguenay-Lac-St-Jean

Demandez une soumission en ligne gratuite,

dès maintenant !